Appels à création

Deux parterres, un reflet, Jane Harris

4e Prix – Appel à création contemporaine 2013

Création – Jane Harris, artiste anglaise née en 1956, vit et travaille en France (Dordogne). 
Tissage – Atelier Patrick Guillot, Aubusson, 2014
Tapisserie de basse lisse, chaîne coton, trame en laine et soie, 9 fils de chaîne au cm
Dimensions – 0,84m ht x 1,05 m l
Couleurs : 5 couleurs, teinture Thierry Roger, Aubusson (teinture chimique)

 

Jane Harris conduit en peinture un travail minimaliste et géométrique dans lequel elle abstrait la nature. L’étude de l’art des jardins japonais et français l’a amené à considérer sur un même plan les objets et les formes pourtant situés en perspective. L’ellipse est un motif récurrent dans ses peintures : « la forme parfaite (…) parce que l’ellipse a deux points focaux et pour cette raison, elle prend des formes très variables. Donc elle peut être vue comme un cercle en perspective ou comme une forme plate, et c’est avec cette combinaison alternative qu’il est possible de voir une forme comme deux choses simultanément. Ce qui est devenu vraiment important, vraiment pertinent et approprié pour moi en tant que peintre. (…) L’œil ne peut pas se fixer car il n’y a pas de point central, on doit laisser ses yeux se promener, et ne jamais rester eu même endroit ».

Jane Harris peint en utilisant un processus méthodique, peu de couleurs et donnant une importance à la texture de la trace laissée par le pinceau. La maquette ayant servi à la réalisation de la tapisserie est une aquarelle. Tisser Jane Harris nécessite une grande rigueur dans les formes et la régularité des points. L’abstraction en tapisserie met en exergue la technique qui se doit dès lors irréprochable.